Imprimer le contenu de cette pageTélécharger cette page en PDFRecommander cette adresse à un ami
>> Vous êtes ici - La paroisse - A vivre - Dimanche autrement avec la communauté de la Ville

Dimanche autrement avec la communauté de la Ville(21.09.2014)

Dimanche 21 septembre, jour du jeûne fédéral, vivre autrement ce dimanche...

Le Jeûne fédéral remonte à 1832. Il a été décrété « jour d’action de grâces, de pénitence et de prière pour toute la Confédération Suisse » par la Diète fédérale. Notre tradition du « dimanche autrement » est beaucoup plus récente. Ce n’est que la deuxième année que nous vous convions à passer cette journée en communauté pour goûter les bienfaits d’un dimanche avec la présence de Jésus au milieu de nous.
Le dimanche, jour qui se trouve au cœur de notre foi, a une valeur irremplaçable dans notre vie chrétienne. Ce jour nous rappelle la résurrection du Christ, jour de la victoire de la vie sur la mort. Chrétiens, nous nous réunissons pour célébrer la messe et donner une dimension communautaire à notre vie en écoutant la Parole de Dieu et en nous nourrissant de son Corps pour devenir signe du Royaume des Cieux.

Au programme :

11 h messe
12 h apéro suivi d’un repas frugal
14 h activités et détentes avec visite commentée de la chapelle de la Bâtiaz rénovée
15h45 film témoignage
16h30 goûter

 Visite commentée de la chapelle de la Bâtiaz

La chapelle, entre l’eau de la Drance et le rocher de la Bâtiaz, traverse les siècles comme un témoin de la foi de ceux qui l’ont construite. Elle vient d’être rénovée grâce à l’immense générosité et au dynamisme persévérant de Léonard Gianadda. Une belle histoire, imprévisible, qui s’est écrite au fil des événements pour le plus grand bonheur de la paroisse et des priants.

Monsieur Gianadda n’aime pas les choses à moitié faites.

Après s’être penché sur le temple protestant, son regard s’arrête sur les catholiques ! Un heureux concours de circonstances lui fait rencontrer le talent du Père Kim En Joong, et tout de suite il veut que ce talent s’exprime à Martigny. La chapelle de la La Bâtiaz est le lieu idéal pour poser les vitraux.

La lumière nouvelle et surprenante des vitraux appelle ensuite une nouvelle peinture extérieure. On s’aperçoit que le toit de la sacristie est en mauvais état, profitons des échafaudages pour le refaire !

Cette générosité qui apporte tant de beauté à ce lieu de prière, donne l’élan au Conseil de Gestion de la paroisse d’habiller de neuf également l’intérieur. A la vue du résultat, la corde sensible de notre mécène parle une fois encore !

Tout semblait terminé ! Pas pour Léonard Gianadda, qui le premier juillet, avec la présence de l’architecte cantonal, Olivier Galetti, propose la création d’un nouvel autel de présidence. Le maître-autel baroque, quant à lui, doit retrouver son support d’origine.
Merci Monsieur Gianadda !

Le lieu est beau, accueillant. Notre-Dame de Compassion ouvre ses bras bienveillants. La messe célébrée chaque semaine, l’heure d’adoration que les fidèles offrent au Seigneur, les visites journalières, sont certainement la plus belle reconnaissance qui puisse être faite à tous ceux qui ont réalisé cette restauration.

François Lamon

 

 

 
powered by /boomerang
Plan du site